Alliot-Marie ne veut pas être entendue au procès Fofana

Publié le par Le Veilleur

Michèle Alliot-Marie ne veut pas être entendue par la cour d'assises des mineurs dans "l'affaire du gang des barbares" : lundi, l'ancienne ministre de la Défense a fermement exclu cette éventualité, pourtant réclamée par les avocats de Youssouf Fofana.


Selon les défenseurs de Fofana, accusé du meurtre d'Ilan Halimi, 23 ans, en février 2006, Michèle Alliot-Marie aurait demandé à la DGSE d'effectuer des actes d'enquête jamais versés au dossier de l'affaire Halimi, et notamment des écoutes téléphoniques. Les avocats ont également demandé l'audition de l'actuel ministre de la Défense.


"A ma connaissance la DGSE n'est pas intervenue dans la procédure", rétorque Michèle Alliot-Marie. "Pour être témoin il faut avoir su, vu ou connu un certain nombre de choses (...) je ne pense pas remplir les conditions. A aucun moment je n'ai vu ce dossier", a ajouté l'actuelle ministre de l'Intérieur.


La cour a refusé de répondre dans l'immédiat, optant pour un "sursis à statuer" après avoir entendu les arguments de chacune des parties. Le représentant du parquet général a souhaité qu'il ne soit pas répondu à la demande avant que les policiers Noël Robin et Olivier Richardot viennent présenter à la barre l'enquête sur le rapt et la mort d'Ilan Halimi. Leur témoignage est attendu le 26 mai.

Source Europe1.fr

Commenter cet article