Sarkozy mauvais perdant!!!

Publié le par Le Veilleur

Delanoë inquiet pour ses pouvoirs

« Je suis un maire plutôt cool, mais il ne faut pas me marcher sur les pieds. » Hier, le maire (PS) de Paris a fait savoir qu'il ne goûtait guère les récentes tentatives de l'Etat de reprendre la main sur sa ville. Vendredi dernier, le secrétaire d'Etat aux Collectivités territoriales, Alain Marleix, avait annoncé son intention de faire disparaître trois circonscriptions parisiennes de la carte, dans le cadre du redécoupage électoral.

 « C'est une attitude scandaleuse de l'ordre de la forfaiture. J'aurai recours au Conseil d'Etat, au Conseil constitutionnel. Il y aurait trois députés de moins à Paris, et ils sont tous de gauche ? On se fout de nous ! », lançait hier Bertrand Delanoë. Il parle d'« un charcutage qu'aucun gouvernement de droite n'a osé faire. Et pourtant, j'ai vécu le redécoupage Pasqua ! » Une circonscription, à cheval sur le 17e et le 18e, détenue par la gauche serait coupée en deux, la partie ouest intégrant un quartier du 8e, favorable à la droite, « pour qu'ils soient sûrs de la garder », dénonce le maire. Mais ce week-end, un autre sujet l'a mis en rogne. La loi sur l'ouverture des commerces le dimanche prévoirait que Paris dispose d'un régime spécial, où le préfet déciderait des autorisations. Ailleurs, ce pouvoir revient au maire. « Je n'ai pas besoin d'un préfet qui soit le patron du maire de Paris, s'étrangle-t-il. Une seule grande ville se voit dépossédée de ses élus locaux. Pour qui on nous prend ? » Il dit « se poser des questions » sur les intentions du chef de l'Etat, qui avait assuré que les élus locaux avaient leur place dans son projet pour le Grand Paris lors d'un discours le 29 avril. « J'aimerais qu'on revienne à l'esprit du 29 avril. Je n'ai pas l'intention de me laisser duper par des propos aimables », prévient Bertrand Delanoë.

Source 20minutes.fr

 Une fois de plus les méthodes du gouvernement Sarkozy sont tout simplemement honteuse... Redecouper les circonscriptions non acquises à la cause de L'UMP : Pas tres démocratique comme systeme... Sarkozy est un mauvais perdant, mais on le savait déjà il ne faut surtout pas contrarier Sir Sarkozy 1er !!! "Liberté, Egalité, Fraternité" vous avez dit ?!!!


Lis moi avec webReader

Commenter cet article

Fred de Roux 08/07/2009 08:18

Bonjour le Veilleur,Eh oui, nous voici pris au piège du roi qui entend tout régenter et rafler derechef la mise de 2007. Je comprends le coup de gueule de BD et son analyse à propos du redécoupage de la capitale : c'est une espèce de coup d'état dans l'état, orchestrée par le grand maître à penser du royaume.