Jean-Paul Fournier, sénateur-maire UMP de Nîmes, renvoyé en correctionnelle

Publié le par Le Veilleur

Le sénateur-maire UMP de Nîmes Jean-Paul Fournier, soupçonné d'une prise illégale d'intérêt dans le cadre d'une enquête liée à la vente d'un terrain dont il était propriétaire, est renvoyé devant le tribunal correctionnel, révèle samedi le quotidien Midi Libre.


Ce renvoi devant le tribunal correctionnel a été confirmé de source judiciaire auprès d'un correspondant de l'AFP.

M. Fournier n'était pas joignable en mairie samedi matin, mais dans un commentaire au Midi Libre, il déclare qu'il est convoqué devant le tribunal "le 20 octobre", et assure que c'est un dossier qu'il ne connaît "pas bien". "Je vais voir avec mes avocats pour savoir ce que le dossier contient", confie-t-il.


Cette convocation est liée à la vente d'un terrain dont il était propriétaire à Nîmes, sur une parcelle qui n'était alors pas raccordée au réseau d'eau potable.


Les travaux de raccordement avaient été votés par le conseil communautaire de Nîmes Métropole, présidé par Jean-Paul Fournier, quelques jours après la signature du compromis de vente du terrain, rappelle le quotidien.

Une enquête avait été ouverte à la suite de la plainte d'un conseiller municipal Verts de Nîmes, Silvain Pastor, estimant, a-t-il confié samedi à l'AFP, que les travaux de raccordement de cette parcelle privée au réseau d'eau potable devaient être imputés financièrement au maire.

Source AFP.fr

Et encore un elu UMP corrompu de plus au compteur...


Commenter cet article

aliciabx 21/06/2009 11:31

On devrait tenir la comptabilité, impressionnant...

Le Veilleur 21/06/2009 15:07


Effectivement ca commence a faire vraiment beaucoup... La corruption bientot une marque de fabrique UMP ?