Les policiers épinglés dans le rapport de l'IGPN

Publié le par Le Veilleur

Selon le rapport annuel de l'Inspection générale de la police national (IGPN), rendu public ce mardi, 3243 fonctionnaires de police ont été sanctionnés en 2008. Ce qui correspond à une hausse de 3,16% par rapport à l'année précédente.

3243 fonctionnaires ont été sanctionnés en 2008, selon le rapport de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN, la police des polices), rendu public mardi au ministère de l'Intérieur.

Ces sanctions, en accroissement de 3,16% par rapport à celles prononcées en 2007 (3318), l'ont été tant à la suite d'enquêtes des services de l'IGPN qu'à l'issue d'enquêtes disciplinaires des différentes directions de la police.

32% de dossiers sur demandes directes de particuliers

En 2008, les services de l'IGPN ont ouvert 1348 dossiers d'enquête, dont 44% engagés sur saisine judiciaire, 24% sur saisine administrative du ministre ou du directeur général de la police nationale et 32% sur demandes directes de particuliers.


Ces dossiers concernaient des faits d'atteintes aux personnes (585, soit 43,40%), des fautes professionnelles (421, soit 31,23%), des atteintes aux biens (217, soit 16,10%), des incidents de vie privée (54, soit 4%) et divers (71, soit 5,27%).


Le directeur général de la police nationale Frédéric Péchenard a tenu à "mettre en perspective" ces résultats avec l'activité de la police qui "effectue quatre millions d'interventions chaque année. Elle se trouve ainsi sept fois par minute au contact de la population", a-t-il souligné.

Source LExpress.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article