Le mariage de Rauzan annulé par le maire UMP aura lieu...

Publié le par Le Veilleur

Céline et Riad, soupçonnés de vouloir faire un mariage blanc, ont eu gain de cause.

En décembre dernier, le maire UMP de Rauzan, Gérard César, refusait de marier le couple, ensemble depuis un an. Il va devoir s'y résoudre. Riad, le futur époux, n'ayant pas de papiers, le maire soupçonnait un mariage blanc, et avait saisi le procureur. « Les éléments [...] restent insuffisants pour établir le caractère frauduleux de l'union. Par ailleurs, la situation irrégulière de Riad [...] ne peut faire obstacle à la célébration », avait déclaré ce dernier dans ses conclusions. Pourtant, l'élu était resté campé sur sa position, préférant « différer » l'union, estimant que le fiancé aurait dû être reconduit à la frontière en janvier. « On vote des lois et on ne les applique pas », avait-il alors indiqué.

Le tribunal de Libourne vient de donner raison au couple, et enjoint l'élu de célébrer le mariage et de payer une provision à valoir sur leur préjudice. « Le mariage est un droit, et le maire ne peut pas l'entraver », se réjouit Frédéric Alfos, président de l'Association de soutien aux travailleurs immigrés (Asti), qui s'était saisi du dossier. Un problème se pose tout de même : entre-temps, Riad a été expulsé. Début avril, l'avocate du couple avait écrit au maire pour lui signifier qu'elle saisirait en référé le tribunal de grande instance afin de faire respecter le principe de la liberté du mariage. Quelques jours après, le couple était convoqué à la gendarmerie au sujet de la situation irrégulière de Riad, qui a ensuite rapidement été expulsé vers l'Algérie, le 7 avril. Depuis, il entreprend des démarches pour obtenir un visa afin de revenir en Gironde épouser sa promise

Source 20minutes.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Achile 04/06/2009 18:15

mais quelle honte !j'ai l'impression que ce facho de maire a fait exprès de ne pas marier les fiancés pour s'assurer que le promis se serait fait jeter avant...