Auditionné à 8 ans chez les gendarmes

Publié le par Le Veilleur

Un écolier de 8 ans a été convoqué hier à la gendarmerie de Courdimanche (Val-d’Oise) pour s’être bagarré pendant la récréation. Les militaires s’étaient présentés chez lui, la veille au soir, pour remettre la convocation à ses parents. D’abord abasourdi, le couple tient à dénoncer le « ridicule » de la situation, sans pour autant nier la réalité des faits.


« Le petit a été auditionné par les gendarmes pendant vingt minutes, rapporte-t-il. Il reconnaît qu’il s’est battu avec un camarade. » Il avoue même qu’ils étaient deux contre un, parce que la victime des coups « cherche toujours à nous manipuler et à nous commander », justifie l’écolier. Son père s’indigne pourtant de cette procédure, qu’il juge démesurée : « C’est une histoire qui n’aurait même pas dû sortir de l’école. Elle aurait dû se régler entre adultes, au lieu de dramatiser à ce point. »

« Il y a deux mois, la mère de cet enfant est venue me demander pourquoi mon fils s’acharnait sur le sien, reprend-il. J’ai juste répondu que s’il y avait un problème l’institutrice nous en aurait parlé et le directeur nous aurait convoqués… » Selon lui, ni l’un ni l’autre ne s’est produit.

La mère du garçon, elle, est allée déposer plainte. « La convocation est une conséquence logique », justifient les militaires. Si les parents des deux garçons ne se sont toujours pas rencontrés, les enfants, eux, se seraient déjà réconciliés.

 


Sourcre Le Parisien

Apparament les forces de l'orde  ont decidées de s'attaquer  a un grand fléau de notre societé : La grande delinquance des mineurs de moins de 10 ans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Achile 31/05/2009 17:39

c'est vraiment du grand n'importe quoi... il va falloir réformer tous ces flicaillons qui ne pensent pas et leur apprendre à penser avant d'agir.Quand à la mère qui a initié la procédure....