Délinquances : les principales mesures annoncées par Sarkozy

Publié le par Le Veilleur

 

Un nouveau plan de prévention de la délinquance

Le président a demandé au Premier ministre de lui proposer "dès septembre un plan gouvernemental de prévention de la délinquance et d'aide aux victimes".

Source NouvelObs.com

Développer la vidéo surveillance

Nicolas Sarkozy envisage de développer la vidéo surveillance, un "moyen fondamental de la politique de sécurité". "La présence d'une caméra est l'outil le plus dissuasif qui soit pour un délinquant. La LOPPSI 2 va nous fournir les moyens juridiques de donner une impulsion nouvelle à cette politique." Il a toutefois déploré "les réticences de certains élus à s'engager dans la voie de la vidéo surveillance". "Celle-ci ne menace pas les libertés, elle protège la liberté de se déplacer et d'aller et venir dans son quartier en toute sécurité."

Etat major de la sécurité

Dans chaque département, "un Etat major de la sécurité regroupant les principales autorités concernées" se réunira chaque mois pour définir la politique publique de sécurité.

Taxer les signes extérieurs de richesse

Le chef de l'Etat veut " frapper les trafiquants au portefeuille". "Deux fonctionnaires spécialisés seront affectés dans chacun des 25 quartiers les plus sensibles. Leur rôle sera de détecter les signes extérieurs de richesse indue" afin de les taxer.
Le ministre du Budget Eric Woerth est chargé de "réfléchir à une amélioration des textes destinés à permettre l'appréhension fiscale des sommes provenant de ces activités illicites" et sur "la modernisation de la taxation sur le train de vie à partir de signes extérieurs de richesse".

Lutter contre les cambriolages

Nicolas Sarkozy souhaite, "sans délai", la mise en place d'un "plan de lutte contre les cambriolages" dans "la dizaine de départements". Dans ce cadre, les "officiers de police judiciaire (OJP)" seront "plus nombreux et mieux formés". "1.000 OPJ supplémentaires doivent être formés."

Plus de policiers

Le président a annoncé un renforcement du dispositif policier dans 25 quartiers "rongés par la délinquance, le trafic de drogue et le trafic d'armes ", avec des "opérations coups de poing dans les cités". "La présence de la force publique doit y être constante, visible, massive. Aucune rue, aucune cave, aucune cage d'escalier ne doit être abandonnée aux voyous."
La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie devra "procéder à un redéploiement des unités mobiles pour renforcer les moyens de la police et de la gendarmerie dans les quartiers qui en ont le plus besoin". "Deux cents fonctionnaires supplémentaires seront affectés sans délai en Seine-Saint-Denis."

Lors d'un discours à l'Elysée, jeudi 28 mai, Nicolas Sarkozy a annoncé différentes mesures pour lutter contre la délinquance, selon lui "beaucoup trop négligée ces dernières années". Le point sur ces mesures.

Source NouvelObs.com

Commenter cet article