Travail en arrêt maladie : Lefebvre renonce à son amendement

Publié le par Le Veilleur

Frédéric Lefebvre a cédé.

Le député UMP a annoncé mercredi, lors de l’examen de la proposition de loi UMP sur le maintien et la création d'emplois", qu’il allait "retirer" son amendement visant à autoriser le télétravail lors d'un congé-maladie ou maternité.


Le porte-parole de l’UMP faisait face aux critiques de toute part depuis une semaine.

 Le gouvernement s'était en effet déclaré "défavorable" à son amendement. L’opposition avait parlé "d’une provocation". Mercredi c’est Marine Le Pen qui avait suggéré que "M. Lefebvre se mette en congé maladie".


Ironisant sur la situation, Frédéric Lefebvre a déclaré : "Pour une fois, j'ai fait l'unanimité contre moi". Il a estimé que son amendement visait la "protection des salariés" et qu'il "a été pris en otage sur le plan politique".


La secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet, qui s'était aussi prononcée contre l'amendement mardi lors des questions au gouvernement, a "pris acte" de son retrait. Elle a répété qu'une comparaison européenne serait faite "dans le cadre du conseil d'analyse stratégique" sur les conditions de mise en oeuvre du télétravail.

Source Europe1.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article