Règlement de l'Assemblée : la droite en ordre dispersé

Publié le par Le Veilleur

Les députés devaient achever hier soir l'examen de la réforme du règlement de l'Assemblée nationale. Aucun compromis n'était en vue sur la mesure la plus contestée par l'opposition et par une partie de la droite : l'instauration d'un « temps global » limitant la durée des débats. Désireux de parvenir à un accord, le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, a proposé que les présidents des groupes puissent s'exprimer sans limitation en dehors du temps global et que les textes examinés en urgence (une seule lecture par Chambre) échappent à ce temps global. Deux avancées inacceptables pour Jean-François Copé, le président du groupe UMP. Dans un ultime geste de bonne volonté, ce dernier a suggéré un temps de parole supplémentaire de deux heures pour les présidents.

Source LesEchos.fr

Commenter cet article