Le gynécologue de Dati convoqué par le Conseil de l'ordre

Publié le par Le Veilleur

En colère. La docteur Irène Kahn-Bensaude, présidente du Conseil de l'ordre départemental des médecins de Paris, est mécontente et le fait savoir. En cause ? La dernière page du dernier numéro de Paris Match consacrée au récit du docteur Claude Debache, gynécologue de Rachida Dati.

Le médecin y raconte les cinq jours passés par la garde des Sceaux à la clinique de la Muette, dans le XVIe arrondissement parisien, sous le titre "J'ai raccompagné Rachida Dati à la sortie de la clinique". Une sortie qui n'est pas du goût de la docteur Irène Kahn-Bensaude. Ce praticien viole, selon elle, "le secret médical", tout en se faisant au passage "une publicité phénoménale".

Interrogée par le site rue89 , la présidente du Conseil de l'ordre départemental des médecins de Paris, qui a décidé de convoquer le gynécologue, livre en détail tous les manquements déontologiques de ce médecin. Parmi les entorses, le viol du secret médical. "Tout le monde sait que Rachida Dati a subi une césarienne, mais son gynécologue n'a pas pour autant le droit d'en faire état", souligne Irène Kahn-Bensaude.

Après sa convocation, Irène Kahn-Bensaude présentera "un résumé" de son entretien au Conseil de l'ordre départemental des médecins de Paris, "qui décidera ou non de porter plainte devant la chambre disciplinaire de première instance du Conseil de l'ordre régional des médecins d'Île-de-France, compétent pour prononcer la sanction". "Rachida Dati devrait elle-même porter plainte", affirme Irène Kahn-Bensaude, à moins que ce témoignage dans lequel sa "gentillesse" et ses "sourires" sont loués ne fasse "également les affaires de la ministre de la Justice".

Source LePoint.fr

Commenter cet article