Hadopi : Lui je l'aime bien lol...

Publié le par Le Veilleur

Un maire opposé au projet se constitue prisonnier

Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour protester contre Hadopi! Le maire de la ville de
Saint-Prix, Jean-Pierre Enjalbert, s'est rendu mercredi dans un commissariat pour se constituer prisonnier au nom de ses administrés «qui ont déjà téléchargé sur internet».

Il entend ainsi «l'absurdité» du texte contre le téléchargement illégal. Entendu par le commissaire, ce proche de Nicolas Dupont-Aignan, est sorti libre du commissariat quelques minutes plus tard.

«Je suis hostile au volet répressif du projet de loi. Internet est une grande médiathèque universelle. Il faut organiser son ouverture plutôt que de mettre en place ce système de flicage inefficace que les vrais pirates du web vont réussir à contourner», avait déclaré le maire de cette commune de 7.200 habitants.

Hadopi, ce n'est quand même pas la prison

Précisons quand même pour ce sympathique maire que la loi Hadopi entend suspendre la connexion des internautes téléchargeurs récidivistes, et non les mettre en prison. Cela étant, le projet de loi ne prévoit pas de suspendre les dispositions législatives antérieures qui prévoit – en théorie, tout du moins – 3 ans de prison et 300.000 euros d'amende dès le premier titre téléchargé.

Source 20minutes.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article